Config domotique : débuter pour environ 150€

Budget Se lancer dans la domotique, c’est tentant. Les avantages qu’on avance (automatisation, économies) donnent envie. Mais pour quel prix ?

Et c’est aussi pas évident quand on est encore locataire d’investir lourdement dans une solution dont on ne sait pas si on la gardera mais aussi par exemple on ne peut pas forcément faire les travaux qu’on veut.

Alors ca va être dur de tout expliquer ce qu’on peut faire quand on débute, donc je vais au moins lister les grandes idées et certains points j’y reviendrais dans des articles dédiés, parfois on a des compléments dans la doc des plugins indiqués aussi

Mais la domotique ca coûte cher

Oui et non. Biensur si vous demandez à votre électricien une installation domotisée, ca va vous couter un bras (et en plus ca sera une installation « automate » et pas un superviseur domotique)

Si vous prenez des offres types Zwave, à 60€ le module plus le supervision domotique, on a vite un bon budget.

Mais il est possible de se lancer avec un tout petit budget, ici 150€ pour se lancer (et en conclusion je vous mettrais une projection pour étendre ca à un appartement complet)

Pour démarrer avec un petit budget, faut souder

Et non pas forcément. Si vous le souhaitez vous pouvez, c’est pas forcément compliqué et il y a beaucoup de ressources disponibles aujourd’hui sur internet. Par contre il vous faudra du temps.

Ici je vous présente une solutions « assez » ootb : un Raspberry avec une centrale Xiaomi Gateway et deux ampoules Yeelight

Presque « out of the box » car il faudra quand même mettre le Pi dans son boitier.

Et ca permet quoi ?

On pourrait imaginer que pour le prix de 3 modules Zwave, on va pas avoir grand chose. Et bien c’est pas le cas.

Déjà le pack Xiaomi est constitué de 5 capteurs. Et oui je compte la gateway comme un élément entier car son anneau de LED est pilotable. Donc pour le pack Xiaomi ca nous donne :

  • un capteur magnet pour une porte/fenêtre
  • un capteur de mouvement
  • un switch, bouton qui permet le clic, double clic, clic long
  • une prise
  • la gateway avec son anneau LED

Et donc 2 ampoules RGB en plus et biensur Jeedom sur le Pi.

Avec juste ces 7 périphériques, il y a de quoi commencer et se faire la main. Sans oublier que le Pi 3 a du bluetooth.

Et biensur, Jeedom en lui-même permet beaucoup de choses sans modules spécifiques : météo, telegram, slack, waze, kodi …

Je vais lister ici des idées à mettre en place avec ce kit de démarrage mais plus encore des étapes à mettre en place et au moins tester : pour se faire la main sur Jeedom et se rendre compte de ce que la domotique apporte

Alarme

Pour tester une « alarme » vous pouvez mettre le capteur magnet sur votre porte d’entrée et le capteur de mouvement dans le hall.

Une très bonne méthode pour essayer et apprendre à se servir des scénarios de Jeedom et du plugin Alarme par exemple.

Vous pourrez en quelques essais mettre en place un envoi de notification si vous laisser la porte ouverte par exemple.

Notifications

Un point essentiel en domotique, on commence par la notification et après on essaie les interactions Jeedom.

Personnellement j’en utilise 2 actuellement : Mail et Telegram. (mais je regarde pour créer un plugin qui génère un flux RSS pour mes informations « non urgentes » et alléger Telegram)

Mais il en existe pleins en fonction de vos habitudes, on a aussi : Slack, Pushbullet, SMS (pour lequel il vous faut une clef biensur, mais ca marchera même avec un FAI HS)

Un autre type de notifications à ne pas oublier : le retour local, l’affichage dans la maison, même si c’est « basique ». C’est une bonne utilisation de l’anneau LED de la gateway par exemple. Trouver un code couleur en fonction de la météo et l’afficher le matin pour le réveil.

Gestion de présence

Encore plus que l’alarme, savoir identifier si l’on est à la maison est un domaine « WAF » et une base de l’automatisation (ce qui est l’essence de la domotique, après tout en anglais on dit « home automation »)

Plusieurs techniques existent :

la classique, le détecteur de mouvement. Simple, classique mais quand on arrêter de bouger et bien c’est fini

celle du future, la détection bluetooth. Elegante et plus intéressante car même sans bouger on continue. Par contre il faut porter par exemple un bracelet de suivi d’activité type miband (ca ne marchera pas avec un téléphone)

Et avec le plugin BLEA de Sarakha63, encore une fois, on a un gros gros potentiel avec Jeedom

Météo

Tellement un basique de la domotique. Déjà parceque ca fait joli sur le dashboard, qu’ensuite même sans avoir les « moyens » d’automatiser des actions de la maison par rapport à la météo, on peut déjà se notifier.

Exemples d’utilisation :

  • tous les matins je me notifie la météo du jour à venir (avec Telegram si vous avez lu au dessus 🙂 et biensur j’utilise le plugin Darksky pour avoir la météo)
  • je me notifie si il va pleuvoir dans l’heure (une des fonctions de Vigilance Météo)
  • pareil si la Vigilance Météofrance est jaune ou rouge (une autre fonction du plugin Vigilance Météo)

Mais il y a pleins de possibilités :

  • se notifier si il pleut et qu’on a laisser la fenetre ouverte
  • se notifier si le soleil va se coucher pour fermer les volets, et plus tard vous pourrez l’automatiser en ayant investi un peu plus (et là c’est le plugin Héliotrope qui rentre en jeu)

Relevés mails

J’aime pas recevoir des mails, donc je ne me notifie par mail que pour une seule raison : un pense bête auquel je répond pour que Jeedom traite

Cas concret : en location, pas évident de poser des compteurs à impulsion pour l’eau. Un mail envoyé par Jeedom par semaine de « rappel de relevés », je lui répond en remplissant les lignes qui vont bien (eau froide, eau chaude, si le tarif à changer sur le site) Et Jeedom lit le mail de retour et saisi les relevé. Dans ce cas il y a 3 plugins qui sont utilisés : Mail, Mail listener et Energie. J’essaierais de faire un article dédié car c’est assez long et prendrait trop de place ici, mais c’est aussi dans la doc de Mail listener.

J’utilise aussi désormais la même méthode en « pense bête » pour les prix de l’électricité depuis que Planète Oui a changé son site et que les prix ne sont que dans un PDF. Donc script ne peut pas aller les chercher, un envoi de mail avec le lien du PDF tous les mois, à réception je regarde le tarif et si il a changé je répond au mail avec la valeur.

Réveil avec simulateur d’aube

Les ampoules RGB faut bien qu’elles servent. Pourquoi du RGB ? Et bien parceque ce modèle en Yeelight peut gérer la température de blanc. Et ca c’est un plus déjà. Donc vous allez pouvoir jouer avec du blanc-bleu (dit blanc froid) l’été et du blanc-jaune (blanc chaud) l’hiver.

Mais surtout toute l’année vous allez pouvoir demander à Jeedom de lancer un enchainement en mode simulateur d’aube dans votre chambre.

Calendrier

Un autre standard avec la météo, c’est quand même mieux si votre maison connait votre planning. Pour cela personnelement, j’utilise iCalendar simplement parceque je peux définir mes calendriers dans Nextcloud (je vous en parlerais plus tard dans un article dédié) et les synchroniser depuis le web ou téléphone et que Jeedom soit au courant.

Mais également le plugin Informations du Jour pour savoir si on est en vacances par exemple. Et nativement biensur les scénarios ont pleins de mots clés utiles pour savoir quel jour de la semaine on est.

Que faire avec tout ca, et bien là encore pas besoin d’avoir investi des sommes importantes.On peut se notifier que c’est le jour des poubelles, allumer les lampes car c’est l’heure de se lever pour l’école, notifier un rendez vous …

Il faut quoi ?

Donc qu’est-ce qu’on peut avoir pour une centaine d’euros pour ce lancer :

On obtient un pack à 137€ sur le site de Gearbest. Ah oui j’avais dit 150€, et bien les 13€ restant, faites vous plaisir en ajoutant un capteur de porte, un interrupteur, une prise, une ampoule blanche … Ou bien simplement n’ajoutez rien et ca sera même pas les 150€ annoncés.

 

Xiaomi PackRaspberry 3

Vous pouvez aussi trouver le Pi sur Amazon :

 

C’est évolutif ?

Oui, une fois conquis et que vous avez compris le potentiel, biensur vous pouvez rajouter des modules Xiaomi, Yeelight et bien d’autres choses.

Alarme sur l’ensemble d’un appartement

Pour équiper un appartement T3 par exemple de capteurs sur les fenêtres pour compléter le capteur de la porte d’entrée et quelques capteurs de mouvement on a :

Soit un total de 30€ pour les capteurs de mouvements et environ 50€ pour les capteurs de fenêtres.

Pour un budget de 80€ on peut gérer le périmètre d’un T3 en ouverture et alarme Jeedom.

Lumière

Alors voilà, si vous avez testé les ampoules Yeelight RGB, ca reste une solution élégante pour créer des ambiances. Personnellement, leur plus gros avantage c’est la gestion de la couleur de blanc. C’est en fait la seule raison pour laquelle je vous conseille la RGB plutot que la blanche, pour quelques euros d’écart c’est un bon investissement.

Toujours en prenant un T3, je vais partir sur un ajout de :

Soit environ 125€ pour équiper un appartement T3 en lampes domotisable

C’est tout ?

Ah ca y est vous êtes contaminés par le syndrome de la domotique, maintenant vous en voulez plus et toujours plus. Vous ne voulez plus appuyer sur les interrupteurs, vous voulez parler à votre maison et qu’elle vous réponde. Vous voulez qu’elle ferme les volets à la nuit tombée. Vous voulez qu’elle verrouille la douche après 5mn pour que vos enfants comprennent (version boyscout : couper l’eau chaude seulement)

Tout ca c’est possible et bien plus encore. Alors on va pas se mentir, tout ne vaut pas le prix d’un kit Xiaomi ou quelques ampoules Yeelight. Il y a des domaines de la domotique ou il faudra s’attendre à investir quelques centaines d’euros pour obtenir ce qu’on veut.

Et puis le cerveau de votre maison, faut en prendre soin. Un Pi 3 avec carte SD c’est bien pour commencer, mais un disque SSD, une batterie qui fait onduleur c’est pas négligeable pour se donner de la sécruité.

Voir même une configuration un peu plus costaud. Je complèterais cet article plus tard avec une configuration évoluée (le Pi3 sécurisé) et une configuration avancée (basée putot sur du NUC ou équivalent)

En tout cas, pour 150€ vous pouvez vous lancer et avec 350€ on a donc moyen d’avoir un T3 bien garni en domotique. Une bonne solution quand on est en location, qu’on veut apprendre et au passage le matériel sera réutilisable, même le Pi par exemple si on passe sur NUC pourra faire une antenne bluetooth ou un lecteur Kodi.

7 thoughts on “Config domotique : débuter pour environ 150€

  1. Il y a des alarmes à 100€ mais ne comptez pas recevoir de SMS en cas de coupure internet. Ni être prévenu en cas en coupure de courant.
    Il en est de même pour la domotique: même si on fait tout soi-même (exemple: mysensors) çà côute vite cher.

    • Oui je suis assez d’accord (je fais plus de mysensors justement car ca coute beaucoup de temps et ca reste un budget)
      Pour moi la solution la solution à 150€ c’est du « starter ». Ca pourra suffir si on limite les usages. Mais celui qui va domotiser tout dans sa maison, ca va couter plus cher et le Pi n’est pas le meilleur choix.

    • La gateway ne communique qu’avec les capteurs Xiaomi en Zigbee. Pas de Zwave. Mais il n’y a pas besoin de dongle zwave si on utilise pas de capteurs zwave (c’est mon cas)

Laisser un commentaire