Raspberry Pi Desktop : déballage, présentation

Aujourd’hui, on va découvrir ce nouvel accessoire pour Pi : le Pi Desktop. En un boîtier il combine les manques du Pi (pile RTC, disque SSD, bouton marche-arrêt) tout ca sous le capot donc en le rendant « présentable ». Et pour cet article, c’est mamatdv qui s’y colle car c’est lui qui l’a recu le premier, pour info, il y a pas mal d’attente sur ce produit en dispo). Alors, ce boîtier, ce qui manque au Pi pour rivaliser avec les NUC pour nos box ?

 

Pi Desktop

Raspberry Pi Desktop

Salut à tous, je suis Matthieu (mamatdv) présent sur le forum jeedom en tant que betatesteur et modérateur.
Je vais aujourd’hui vous présenter un produit que je viens d’acquérir : le boitier PiDesktop.
Ce boitier va certainement être très utile à nombre d’entre vous qui utilise un Pi2 ou Pi3 pour faire tourner Jeedom.
Ce produit pour Pi2 ou Pi3 est très intéressant dans le sens où dans un seul boîtier vous aurez le SSD, un module pile, un interrupteur et même de l’espace pour éventuellement insérer vos clé protocolaire domotique (clef zWave Aeotec, clef enocean, …) voir une petite batterie.
J’ai effectué le montage et l’installation soft sur un Pi3.

 

Déballage et Montage

Le package est assez soigné et qualitatif.

Le boitier en lui même est assez compact il mesure 10,8cm x 10,8cm x 4,3cm ce qui est a
peu près les dimensions d’un nuc d’intel. Il est tout en plastique mais il est assez design.

A l’intérieur du boitier, on trouve tout les accessoires nécessaires au montage :
  • Un radiateur à coller sur le processeur du Pi
  • Une carte électronique qui accueille le SSD et la pile
  • Un adaptateur MicroUSB vers USB
  • Des colonnettes
  • Une notice explicative

Le montage est assez simple on suit la documentation.
On commence par placer la carte SD dans le Pi puis on insère ce dernier dans le boitier.
On colle le dissipateur sur le processeur.
J’avais une caméra Pi qui trainait et j’en ai profité pour l’installer. Un
emplacement est prévu.

 

 

Puis on visse les 4 grandes colonnettes.
Ensuite, on prépare la carte électronique qui viendra se positionner sur le Pi.
On commence par mettre la pile fournie.

 

On fixe le SSD à l’aide des 2 vis fournies.

Finalement, on vient clipser le tout sur le pi3. A Noter que le port GPIO est toujours
disponible.
On visse les petites colonnettes à l’aide d’un tournevis.
Pour finir, on ferme le boitier à l’aide du couvercle et on insère l’adaptateur usb/micro-usb.
On allume.

 

Magie \o/

La lumière qui vient éclairer le couvercle est du plus bel effet.

Partie Logiciel

Avant le montage, j’ai effectué l’installation logiciel que je vais vous expliquer ici.
Plusieurs solutions existent mais je vais vous présenter la procédure que j’ai utilisé.
J’ai préféré me séparer totalement de la carte SD.
Pour réaliser l’installation, j’ai utilisé une carte SD, un SSD msata, un boitier msata – usb, la dernière image de raspbian stretch.
Vous devez graver avec votre logiciel préféré (WindiskImager32 par exemple) l’image de
stretch sur la carte SD et le SSD
Insérez la carte SD dans le Pi. Ne connectez pas encore la carte Pi Desktop.
Démarrez le tout.
Le Rpi boot sur la carte SD.
On va devoir mettre à jour le firmware du Pi
sudo apt-get update; sudo apt-get install rpi-update
Maintenant, il va falloir dire au pi de démarrer sur un support externe.
echo program_usb_boot_mode=1 | sudo tee -a /boot/config.txt
puis on reboot
sudo reboot
Une fois le reboot effectué, on vérifie que notre changement a bien été pris en compte.
vcgencmd otp_dump | grep 17:
Cette commande doit retourner 17:3020000a
Maintenant que tout est bon, on peut arrêter le pi, enlever la carte SD et plugger la carte Pi Desktop.
On peut effectuer un petit test avant de tout monter dans le boitier, mieux vaut prévenir que guérir 😉
Pour finir, il existe un paquet à installer afin de faire fonctionner les features de ce boitier ( bouton intelligent et pile de sauvegarde)
Taper la commande suivante
puis on installe le paquet avec
sudo dpkg -i pidesktop-base-1.1.0.deb
Pour utiliser le bouton intelligent, un appui de 2 secondes vous permet d’éteindre le pi proprement. Une fois que la led s’arrête vous pouvez le débrancher sans problème.
J’ai également vérifié que la pile jouait bien son rôle en débranchant/rebranchant l’alim. L’heure reste à l’heure 😀(sans réseau bien sûr)

Conclusion

J’ai trouvé ce boitier très abouti. Il permet en un seul boitier de regrouper quelques fonctionnalités indispensables et qui manquent au RPI.
Il est compact, assez joli et vendu une quarantaine d’euros sur le site de farnell. Franchement il vaut son prix comparé à d’autres boitiers.
A mon avis, c’est un futur best seller pour tout les jeedomiens tournant sur PI3. Fini les cartes Crash de carte SD !!!

 

32 réflexions au sujet de “Raspberry Pi Desktop : déballage, présentation

  1. Sympa la présentation merci, mais en intro la question est :  » va t’il detroner le Nuc? » Mais du coup au final on ne sait pas. Je suppose que la réponse est non car le nuc reste bcp plus puissant au niveau hardware ?

    • Si tu enlève la pile, tu enlève la carte fille qui inclue bouton, ssd, led et pile … du coup je vois plus trop l’intérêt d’un tel boitier …

  2. Bonjour,
    Le connecteur GPIO reste disponible ok, mais pas moyen de rajouter une carte Razberry dessus et de garder le tout fermé?
    Donc je suppose que tout soit passer par USB si on veut le boîtier fermé. Ou bien un report par nappe 40pins pourrait faire l’affaire?

    • On m’a posé la même question cet aprem et après vérification ca semble complique pour 2 raisons :
      – ca risque de buter sur le ssd
      – la ou doit être positionné le razberry, il y a l’interrupteur sur le couvercle et le « pont » pour la led

      Je pense qu’avec une nappe ça devrais faire l’affaire.

  3. Merci beaucoup pour le test… Je viens justement d’avoir un crash de ma carte SD… après avoir fait rebooté mon jeedom… Du coup j’ai tout basculé sur mon odroid C2 avec emmc, quand même moins cher et plus puissant que le Pi3.

  4. Merci pour cet article fort intéressant .
    Qu’en est il de la ventilation et du refroidissement ?
    (important sur un Raspberry Jeedom qui se doit de tourner 24/24 (j’ai pu constater cela cet été).

    Mais c’est vrai que le produit est très beau !
    J’hésite alors pour mon Noel … je voudrais prendre un NUC … mais qd même cher (même Hystou chez Gearbest)

    Bonne soirée,

    • Je n’est pas fait de mesure de température mais le dissipateur est assez épais.
      Le boitier est très ventilé sur le coté gauche et à l’arrière.

  5. Génial le test, merci.
    Serait-il possible de garder la SD et de l’utiliser en secours du SSD afin d’avoir 1 à 3 images de recovery par exemple? Car en cas de crash, il est toujours salvateur d’avoir 1 image complète à 1 semaine d’intervalle, surtout sur un Jeedom qui gère bcp de choses… un crash te ramène du jour au lendemain à l’âge de pierre!

  6. Si SD + SSD il me semble que le pi démarre sur SD (à confirmer quand même) donc cela me semble compliquer.
    Tu peux faire une copie de la carte SD sur SSD ou inversement grâce à RSync (je ne maitrise pas cette outils)
    En ajoutant, un ssd dans un boitier externe on peut imaginer avoir un backup.

    En cas de crash tu change le ssd par celui de backup et voila.

    • Oui j’avais pensé à Rsync mais pour ce que j’en sais, pas de création de fichier image qui permet de faire un véritable recovery de tout le système, comme un ghost.

  7. C’est mon deuxième boitier, j’ai retourné le premier, et c’est le même problème, la lumière bleue s’allume au démarrage mais rien ne se passe à l’écran.
    si je veux l’éteindre le bouton n’a aucun effet, obliger de le débranché.
    Une question: est-ce que la marque de la carte micro sd a une influence ( j’ai une SanDisk 32 GB)

  8. En cherchant, j’ai trouvé que j’avais une carte micro Sd Kingston de 64 Gb, et cela fonctionne; donc les cartes SanDisk seraient incompatibles avec ce boitier. Il serait bon de le préciser à l’achat.
    Maintenant pour le boitier, j’ai constaté que la navigation est plus lente qu’avec le Rpi 3 seul.
    Merci pour vos réponses.

  9. Bonjour,
    Merci pour ce test qui m’a donné envie de l’acheter pour recycler un Pi3… qui ne m’a jamais servi (je suis un newbee dans ce domaine…). Je n’ai pas saisi ce que signifie « plugger la carte Pi Desktop ». Merci de me renseigner.

  10. Bonjour et merci pour le billet.
    Je confirme qu’on ne peut pas fermer le boitier avec la carte Razberry… J’attends le cable avec impatience pour pouvoir fermer tout ça proprement !
    Question subsidiaire : comment on éteint cette satanée diode bleue ??

Laisser un commentaire