Voici venu l’automne

Pas d’articles depuis quelques temps, en cette période particlière de pandémie, le planning du travail est bien chargé.

Mais on voit le bout du tunnel, allez il faut avoir confiance et donc voici quelques nouvelles. Car si le blog est resté calme, il y a toujours côté Jeedom les corrections et évolutions des plugins, mais aussi quelques nouveautés de cet été et d’autres à venir pour les semaines et mois futurs.

Les nouveaux plugins de l’été

Cet été, j’ai peu sortir 3 nouveaux plugins, voici quelques infos sur eux et leur histoire.

Candy Simply-Fi

Le premier d’entre eux, c’est pour une marque d’électroménager connectée. Là, il s’agit d’un besoin personnel à la base, cet été a vu l’installation de la cuisine aménagée. A cette occasion, il fallait compléter l’électroménagé existant ou le remplacé. Donc forcément : connecté, Smart 🙂

Sauf que les options “connecté” sur la plupart des marques sont juste hors de prix. Généralement au moins +100€, souvent +200€. Et parfois pour se retrouver en bonus avec des API Cloud uniquement. Ca fait cher la puce wifi.

Du coup j’ai opté pour Candy, pas la plus grande marque, mais de bonne facture et bonne qualité malgré tout et dont les options connectés ne font pas exploser le budget.

L’intégration avec Jeedom est un peu “brute” avec les infos directes, mais au moins ca me permet d’etre alerté de facon centralisé quand la machine est terminée.

System Bridge

Petit outil très sympathique, développé apparemment pour/par la communauté Home Assistant au départ. On installe ca sur n’importequel PC/serveur, ca marche sous Windows, Linux …

L’outil fournit une API, et comme son nom le laisse deviner, cette API devient le pont vers le système. On peut ainsi controler l’audio, envoyer des notifications, vérifier les disques etc …

Bref, un outil sympa pour rendre un OS “API”-compliant. C’est aussi une facon facile du coup via le plugin de connecter Jeedom aux PC et de les gérer.

Automate/LLamalab

Là, après avoir tourner autour des différentes applications Android de type “Tasker”, pas vraiment emballé par aucune, j’ai essayé Automate de Llamalab.

Et là, surprise agréable, l’application est assez sympa à utiliser, graphiquement pratique, pas besoin de 36 plugins à installer etc

C’est là qu’apparait un petit plugin pour Jeedom, qui permet de mettre le téléphone en mode “assistant domotique”, il fournit des infos utiles pour la domotique. Avec le plugin, j’ai fait un workflow assez simple et réutilisable pour envoyer les infos attendues.

Toute contribution et aide pour la partie Automate est la bienvenue, par exemple créer une alarme en fonction d’un champ renvoyé par Jeedom.

QR-Code Manager

Là, vous devinez qu’il y a un lien avec l’actualité. Effectivement la première idée vient d’une demande sur le forum pour gérer les certificats Covid avec Jeedom.

Au lieu de simplement gérer une utilisation particulière des QR Code, j’ai voulu en profiter pour remplacer mon app Stocard qui gère les cartes de fidélité. C’est ce que je fais désormais avec ce plugin qui permet de gérer les barcode et QRcode. Au niveau de l’utilisation quotidienne, ca se passe avec un panel dans Jeedom qui donne accès à toutes les cartes de l’utilisateur via un menu déroulant.

Il reste encore un soucis avec les certificats Covid, bien qu’ils soient correctement déchiffrés, quand il est reproduit il n’est pas validé par les scanners.

Les plugins à venir

Les prochains plugins que je prépare sont orientés sur la gestion simplifiée et automatisées des grandes familles de la domotique. J’en ai deux, qui vont venir compléter la famille des mes “managers” avec le premier déjà sorti : Time Manager.

D’ailleurs, Time Manager a été écrit pour l’un des deux : Lights Manager (HCL – Human Centric Light). Ayant le besoin de faire de la minuterie en secondes et pas basé sur le cron de Jeedom, c’est là qu’est arrivé l’idée de Time Manager qui gère le “DANS 42 Secondes” par exemple ou “Toutes les 42 secondes”

Lights Manager est un plugin que je couve depuis longtemps, le but est d’automatiser les lumières, sur détecteur et niveau de luminosité, mais aussi gérer les modes, la luminosité, la température de blanc en groupé etc. Deux exemples d’utilisation : que l’inerrupteur respecte la condition de luminosité comme le détecteur de mouvement et que la lumière s’allume différemment suivant le moment de la journée pour respecter le cycle circadien (d’où son tout premier nom HCL)

Openings Manager sera le suivant, pour gérer les ouvrants. Pouvoir les grouper, ajouter des conditions pour autoriser l’ouverture etc. Un exemple de cas d’utilisation : présenter les équipements du manager à Google Home pour que celui-ci respecte les groupes ou condition comme ne pas fermer un volet si la fenetre est ouverte.

Conclusion

Encore des moyens d’améliorer la vie au quotidien, d’ailleurs ces plugins viennent pour mes usages au quotidien. Maintenant que les objets connectés et protocoles sont un peu plus stable (dans le sens moins de changements ces dernières années), il est temps d’améliorer le confort que ce soit dans l’utilisation de la domotique et dans nos maisons connectées.

Laisser un commentaire