Pourquoi choisir Jeedom pour sa domotique ?

Il y a deux remarques qui reviennent sur Jeedom, du coup c’est assez drôle d’entendre les 2 se passer le relais :

  • Jeedom c’est compliqué, c’est pour les geeks/avertis
  • Jeedom c’est trop intégré, c’est pas pour les geeks/avertis  Jeedom

Alors ca me fait mal personnellement quand même un peu d’entendre les 2. Parceque je pense (quand mêm)e être un peu dans la catégorie geek et que Jeedom ca me plait (surprise hein ?). Et que côté rendre accessible, le boulot abattu est monstrueux et que c’est pas plus compliqué à prendre en main que les autres plateformes voir plus simple.

Mais ca c’est un avis sentimental on va dire. Et vu que j’ai pas pris le titre « pourquoi J’AI choisi Jeedom pour MA domotique », on va essayer d’être plus exhaustif. Dur en même temps d’avoir l’argumentaire parfait et toutes les « réponses » qu’on peut entendre, donc il en manquera surement. On pourra faire un courrier des lecteurs avec réponses par la suite si vous voulez 🙂

Avec Jeedom, pas de cloud

Jeedom est une application Self Hosted. Ca c’est un point qui plait beaucoup aux geeks mais dont les moins avertis comprennent pas forcément la portée. Mais de moins en moins, car il y a eu déjà pas mal d’exemples :

  • en box domotique Zibase, basée sur le cloud, son avenir a tenu à un fil lors de la liquidation de la société éditrice
  • Pluzzy de Toshiba, mise à l’arrêt
  • Koubachi, arrêté après rachat

Donc voilà les risques avec le cloud : une faillite, un rachat et vous perdez votre objet. Et imaginer ce qui peut se passer en 10 ans. Il y a 10 ans Nokia se portait pas mal. Car oui 10 ans ca vient vite, votre maison c’est plutôt une planification centenaire, évitons de lui mettre un produit qui dure 5 ans ou moins.

Application web

Quand j’errais encore à la recherche de l’application qui pilotera ma maison. Dans mes critères il y avait ca :

  • application intégrable dans un portail web
  • tourne sous Linux

Alors pourquoi ? Et bien Linux déjà parceque c’est gage de sécurité et que personnellement j’utilise que ca. Pas envie de faire confiance à Microsoft pour ma domotique et puis déformation (et puis avec Wannacry le week-end dernier vous voyez de quoi je parle)

Oui mais Linux c’est compliqué. Ah bon, et pour changer les chaines de votre Freebox ca va vous galérer pas trop avec le terminal ? Linux fait tourner le monde, il est caché partout sans qu’on s’en rende compte et c’est justement parcequ’il est robuste.

Et pour le portail web et bien étant déjà accro au Self Hosting, je ne voyais pas une application ne pas être disponible dans un portail de type Yunohost. Donc ca voulait dire 2 choses :

  • native à un serveur Web ou à mettre derrière un reverse proxy
  • intégration à LDAP et SSO

Avec Jeedom c’est une appli PHP avec des services principalement en python pour la gestion matérielle. Impeccable on peut le faire cohabiter avec d’autres applis.

Le LDAP même si actuellement je m’en sers plus ca marche (ca reviendra) et surtout le SSO j’ai un bon souvenir de comment ca a été intégré. Après avoir découvert Jeedom, il manquait que ca, direction le forum « msieur ca serait possible d’avoir la gestion du remote_user ? » et là Loïc a fait son Loïc « c’est intégré ». Et ca, c’est aussi un gros gros gros avantage de Jeedom -> le délai de réaction

Reverse Proxy et LDAP, ca vous parle peut être pas pour l’usage commun mais c’est un potentiel d’utilsation plus étendu que la simple box. Et c’est un gage de la flexibilité de l’outil en général (et comme expliqué dans ce cas de la rapidité de réaction de Loïc)

Open Source

Jeedom c’est également un soft Open Source, c’est un critère de pérennité et d’évolution. Même dans le pire cas le logiciel peut être repris et continuer de vivre, au quotidien ca veut dire que chacun peut apporter sa pierre en corrigeant un bug ou en proposant une fonction.

Jeedom c’est une société derrière qui soutient mais la GPL garantit que le logiciel est libre. C’est une gamme de box aussi mais sans qu’il soit obligatoire de passer par la même plateforme matérielle.

Dans le monde des logiciels Open Source, on trouve souvent une société qui soutient derrière. Parfois le côté Open Source est un argument marketing, dans les faits le côté communautaire étant absent car les contributions sont verrouillés aux membres. Ou alors il y a un accord de contribution qui prend la propriété. Voir une double licence en fonction de l’utilisation avec seulement des fonctionnalités réduites.

Pas de ça dans Jeedom. Le core est 100% libre, seuls certains plugins et services sont payants.

Market

Alors oui, il y a des services et des plugins payants. On les retrouve via le « market ». Faut savoir déjà que ce principe de market, d’autres logiciels l’utilisent et c’est avant tout pour une facilité d’utilisation qui n’a plus à faire ses preuves. Fut une époque, dans WordPress pour les plugins on installait ca via l’upload du zip. Ca a évolué vers une intégration dans WordPress directement. Et oui finalement c’est le même principe que le market Jeedom.

« Oui mais Jeedom y a des plugins payants » Et bien on va continuer avec l’exemple WordPress, car lui aussi. Certes pas quand vous installer le plugin en direct, mais combien de version « lite » ou autre « non pro » trouve-t-on ? Beaucoup. Et donc une fois que vous avez le plugin installer et que vous voulez déverouiller toutes les fonctionnalités, passage à la caisse. Et on parle pas des mêmes prix mais beaucoup sont à 50$ … par an.

Donc voilà, ca c’est pour remettre en lumière le « prix » des plugins Jeedom qui coutent entre 0 et 8€. Quel est le prix d’un capteur de domotique ? A 8€ vous avez pas grand chose. Combien de module Fibaro volets roulants vous avez dans la maison ? Relativisons.

« Oui mais la GPL liberté, pas de vente » Ca c’est faux. On va pas refaire le débat, a nouveau voir WordPress (ouais je fais dans la thématique là) car le sujet a déjà fait couler de l’encre. Mais avant tout, avez vous pensez à ce que ca apportait ces quelques euros d’un plugin ?

Ces quelques euros qui vont à Jeedom et au développeur permettent avant tout de « payer les frais » avant de parler de salaire. Jeedom il y a le market, le site web, les services de développement… Et le développeur et bien ca lui permet de se payer les modules qu’on demande d’intégrer, de tester du matos etc …

Alors c’est mon avis personnel, mais moi je fais un lien entre la rapidité d’intégration du matériel et fonctions dans Jeedom et ces petits revenus. Développer sur Jeedom ne fait pas devenir riche, ca ne nourrit pas, mais oui ca peut permettre de s’investir dans le développement sans qu’en plus des heures ca coute un budget. Parceque le problème de l’Open Source souvent, ca reste les sous (et oui) et bien là on a « une » solution.

Ceux qui se disent « oui mais y a les dons. Sauf que ca marche pas, c’est rare que les gens donnent. Faut y penser etc. C’est un fait et c’est pas propre à Jeedom.

Et le market c’est plus que les plugins payant, c’est surtout un portail qui facilite la vie des utilisateurs (et des développeurs, pour nous aussi le market est un gros plus pour les releses par exemple)

Au passage, n’oubliez pas que Jeedom propose des services packs qui incluent les plugins officiels par exemple ou encore des packs sauvegarde cloud. Tout ca vous le retrouvez à travers votre compte market et ce n’est pas de l’argent de perdu puisque le pack vous fait l’équivalent d’une belle remise.

Bonus : si vous n’avez pas acheter une box Jeedom, c’est un moyen de contribuer au développement de Jeedom et ses projets. Par exemple, la proposition pour débuter la domotique à moins de 150€, n’hésitez pas à prévoir le service pack en contribution c’est un investissement gagnant dans le temps.

Conception et rapidité

Alors là c’est plus technique, je vais essayer de pas trop parler geek (même si j’ai du faire que ca depuis le début)

La conception même de Jeedom avec le core d’un côté et les plugins de l’autre. Les objets, équipements et commandes. C’est juste magnifique. C’est une superbe horloge très bien réglée et dans laquelle on peut faire ce qu’on veut. Les méthodes standards par exemple pour les services de connexions facilitent encore plus le travail du développeur.

Ca c’est pour l’avis développeur/technique. Jeedom est juste au top et sans limite. Mais pour l’utilisateur aussi ca se ressent dans la facon dont tout est organisé. Oui c’est à prendre en main ca s’apprend mais tout y est logique. C’est pas le cas dans tous les logiciels y compris domotique.

Et cette séparation permet aussi une rapidité de développement que ce soit du core et des plugins. L’un et l’autre sont liés mais pas fortement. Exemple le core peut évoluer de son côté, les plugins de l’autre. Il n’y a pas besoin d’attendre une nouvelle version du core pour sortir un nouveau plugin.

Ca c’est le deuxième point qui fait que Jeedom est si rapide dans ses intégrations matérielles (et fonctionnelles). C’est intrinsèque à la conception de Jeedom. C’est pas quelque chose qu’on peut modifier facilement dans un logiciel, mais là c’est présent.

jeedom

Jeedom c’est trop compliqué alors ?

Non, pas vraiment. Comme tout logiciel il faut apprendre, pas que les logiciels même. Après oui même d’une box domotique à une autre (ou logiciel domotique) il faut réapprendre. Les paramètres sont pas au même endroit, la méthodologie etc.

C’est peut être pas la plus simple à prendre en main, je m’avancerais pas à ce point. Mais la courbe d’apprentissage est pas si importante au début, généralement les usages élémentaires ont peu les mettre en place même sans lire la doc. Mais lire la doc vous ouvrira les portes des possibilités infinies.

Imaginez, vous pouvez avoir vos sauvegardes intégrer au market, une réinstall de jeedom se fait en deux étapes : reinstaller l’image, importer la sauvegarde ca prend 30mn. Une install de plugin se fait comme sur le Play Store. Beaucoup de plugins découvrent leurs équipements en auto.

Non, Jeedom ce n’est pas compliqué.

Jeedom c’est pas pour les utilisateurs avertis alors ?

Et bien là c’est complètement faux. C’est ce qui m’a retenu dans Jeedom. Le fait que ce soit si bien construit qu’on peut se permettre tout avec Jeedom. Alors oui si on veut de l’usage avancé mais qui se fasse en mode « bricolage de scripts sur cron » c’est possible, y a le plugin script.

Mais justement les plugins font qu’on peut « ranger » ca de facon propre et carré. C’est industrialisé et c’est génial. Oui Jeedom c’est juste le logiciel de domotique qui rend la bidouille fun et facile.

Jeedom c’est pour tous, c’est facile, fiable, robuste, sans limite.

Jeedom c’est francais

Alors oui Jeedom c’est français. Mais je l’ai gardé pour la fin car pour moi c’est l’argument à double tranchant. Que ce soit français ca donne une proximité. Mais en même temps du coup on est francophone avant tout. Donc tout part du français en langue et c’est moins évident pour les anglophones.

Conclusion

Voilà vous aurez compris que Jeedom c’est de la balle, c’est ce qu’on fait de mieux en domotique et qu’il n’y a pas de contrainte. Donc point de raison de douter ou de se demander si il faut se lancer.

Vous êtes arrivés au bout ? Bon désolé beaucoup de blabla, pas beaucoup d’images j’aurais du ponctuer d’images de chats. Allez, bonus, une image de chat.

46 réflexions au sujet de “Pourquoi choisir Jeedom pour sa domotique ?

  1. Bonjour et merci pour ce superbe article, une fois de plus….

    Personnellement, je regarde Jeedom depuis pas mal de temps.
    Je me suis lancé dessus voila env. 1 an 1/2…..et comment dire…..

    Je me pose la question si je dois lâcher ou pas tout ce bazar. J’avais même mis en pause cette solution pendant env. 6 mois avant de me relancer.
    j’utilise principalement le Zwave, Rfxcom, Xiaomi, Blea.

    Je ne vais pas déballer ici mes déboires, ce n’est pas la lieu, mais si vous n’êtes pas familiarisé avec le SSh et les commandes qui vont avec….vous êtes plutôt dans la M.xx

    j’ai du faire des raz de mon jeedom au mois 6 fois,

    Dernièrement (semaine dernière) j’ai passé mon PI 2 sous sata (reinstall full = > merci pour le tuto dispo sur le forum), et au bout de 2 jours, des erreur de SQL de partout.

    Bien sur y a le forum, mais parfois, a lire certains commentaires, on se fait plutôt envoyer chier. En fait il ne faut surtout pas critiquer, et c’est bien dommageable.
    Je ne suis pas un pro de la domotique, du reste, Jeedom m’as permis de sauter le pas. J’ai acheté plusieurs plugin, pas utilité ,mais aussi pour soutenir le projet.

    @+

    • Attention, Jeedom, Jeedom SAS et communautés sont des choses différentes.
      Le support Jeedom, c’est la société via le market. Le forum c’est de l’entraide avec une chartre à appliquer avant tout.
      J’ai dans mon entourage maintenant pas mal de personnes qui sont passés sur Jeedom sans aucun soucis et n’ont jamais eu besoin ni de commandes SSH, ni de restaure …
      Et non c’est pas parceque ca vient de moi, je me refuse justement au prosélytisme dans mon entourage ne souhaitant pas devenir une hotline. J’ai des collègues qui utilisent Jeedom parcequ’un collègue leur en a parlé oui, mais ils savent même pas qu’ils bossent à quelques bureaux de « lunarok » dont ils utilisent les plugins 🙂

  2. Bel article de passionné
    Beaucoup de monde te connait pour tes plugins et maintenant ton blog mais par rapport a la société Jeedom ou tu te places. Ca doit être impressionnant le temps consacré à ce logiciel.
    Je ne pense pas que tu en ais parlé ailleurs.
    Question peux être indiscrète…

    • Indiscrète non, c’est que je m’étale pas forcément sur tout ce qui est personnel.
      Forcément vu ma contribution j’ai un contact facilité avec la société Jeedom. Mais aussi un contact personnel avec certains ce qui est bien plus important.
      Ca peut être aussi du prêt de matériel pour implémenter un plugin (DSC par exemple) ou valider une plateforme (la smart)
      Mais pas de liens autres avec la société Jeedom.et ca me va, Jeedom reste ainsi avant tout une passion, car oui vu le temps que ca me prend ca serait pas rentable si c’était pas une passion.

  3. Merci pour cet article !

    C’est beau, c’est propre, c’est clair !

    Continue comme ça, tu/vous nous facilite(s)(z) la vie avec tous les plugins, donc clairement, c’est à la portée de tout le monde. Il suffit juste de vouloir apprendre.
    Clairement je peux mettre 1 000 capteurs, si je ne fais pas de scénario derrière, bah ça ne sert à rien 😀

    Donc encore merci !

  4. Bien écrit plaisant à lire et je partage le point de vue.

    J’ajouterais quand meme que l’open source et l’ouverture de jeedom à des plugins tiers (Ce qui est top) peut engendrer un manque de stabilité. Mais pour 0€ ou presque on peut pas tout avoir et laisser le temps au temps pour la stabilisation 😉 Mais pour moi c’est avant tout une philosophie sinon je paye je fais du knx je passe par un électricien (Et pas sur que ca soit stable et que ca marche meme si KNX me semble assez stable)

  5. Super article!
    Je confirme , la prise en main de jeedom est vraiment possible même pour les noobs comme moi 🙂
    @++

  6. super article,
    Je ne suis pas geek (pas vraiment les moyens en temps/argents/place) meme si l’informatique c’est mon metier, et j’ai choisie jeedom justement parce qu’il y a de l’intégration forte, payer. quelque plugins ne me dérange pas car il faut bien rétribuer les créateur des ses plugins, que le code est ouvert (coté geek et libre ;-), que la communauté est très présente, que c’est français…

    Donc longue vie à jeedom, Loic et son équipe ….

  7. Bonjour Lunarok,
    Je partage ton avis sur Jeedom car c’est un outil simple et qui offre beaucoup de possibilité si besoin. Je viens de Zibase et j’ai été agréablement surpris de voir l’IHM de Jeedom, la simplicité des scénarios et la capacité de simplifier les affichages au juste besoin.
    Bravo Lunarok et ta conviction est toutes à fait partagée.

  8. J’avoue que l’argument full français fait mouche… pour pérenniser la solution en rentrant dans le cercle vertueux : grossir, investir, la langue de shakespeare me semble un passage obligé.
    D’autant que les Gros (Apple, Samsung, Google…) commencent à investir le marché et l’émergence d’un standard (au moins d’interoperabilte à défaut de box) serait un coup dur pour le futur long terme de
    Jeedom.
    Bref… Un peu de rosbeef pour élargir l’audience et faire profiter de ce super produit Ca me semblerait un « good move » quitte à mettre le frein sur les evos post v3.
    Merci en tout cas pour ce super article et tes supers plugins.

  9. Bonjour, superbe article
    J’ai cherche une solution domotique un certain temps et toutes les solutions sont propriétaires , et j’ai découvert Jeedom full open source. Et français
    Jai fait l’achat d’un pi2 et module razwave une carte micro sd ( coût moins de 100€), trouver une box domotique ailleurs à ce tarif mission impossible
    Et oui j’ai eu des restart système complet suite à mes erreurs , pour le reste le forum répond toujours lorsque l’ont détails son problèmes et cela assez rapidement , pour moi je dirai superbe projet et réalisation que Jeedom et je recommande fortement , système plus que fiable et stable
    Encore merci à toutes l’équipe pour le taf accomplit

  10. Bonjour, très belle article, moi c est justement le principe des plugins payants qui ne me font pas passer sur jeedom :
    ex :
    le plugin rflink 4€ ( j’utilise rflink)
    le plugin xiaomi 6€ ( j’utilise xiaomi)
    le plugin parrot flower : 2€ (mais obsolète ça c est dommage on paye mais c’est pas suivie)
    le plugin synology surveillance 4€ ( je pense que je ne suis pas chanceux dons mon utilisation décidément)

    donc avant même de commencer j’en ai pour 16 € sans certitude que cela ne deviendra pas obsolète avec le temps au profit d’un autre a encore 4-6€ ni que la solution me convienne par rapport à celle que j’utilise aujourd’hui.
    mes propos peuvent paraitre un peut dure , et je peux comprendre que le travail doit être récompensé surtout le tiens au vu du nombre de plugin que tu mets en place.
    Mais j’ai du mal a me dire que face à d’autres qui font cela en intégré je devrais basculer sur jeedom surtout sans pourvoir réellement tester face à mon système qui fonctionne parfaitement depuis 2 ans.

    sans aucune animosité car j’adore lire ton blog.

    • Des solutions qui font ca en intégrer ? Je suis curieux là, vas y dénonce parceque à ma connaissance la seule qui y est presque c’est pas en stable encore et pas fini même en fonctionnalité.
      2 des 4 plugins donnés sont dispo sans payer pour ceux qui cherchent et que ca gène de rettribuer la solution.
      Parrot Flower est obsolète mais la faute à qui ? à Parrot qui détruit une API V1, pour mettre en place une V2 en annoncant un nouveau produit. Voir quelques mois après pour tuer son produit.
      Sinon Parrot Plants lui n’est pas obsolète et permet la récupération locale en BLE. Et il y a les scripts, si ca a une API, le plugin script (gratuit) peut faire le job comme d’autres solutions « intégrées ». Les plugins c’est de l’industrialisation.
      Synology Surveillance je suppose que pareil il y a une API. (mode charriage) Et puis Synology si on veut du gratuit c’est pas le meilleur choix.

  11. je n ai nullement été agressif il me semble…
    effectivement c est encore en bêta, et tu as pu le remarqué je n’ai non plus nullement cherché a faire de la pub ( merci de le noter ), niveau fonctionnalité pour moi tout marche , possible que je ne l’utilise a fond.

    pour le reste je parle de mon utilisation actuel aujourd’hui , comme tu semble avoir de bon contact, avec des personnes de chez jeedom, peut être pourrais tu leurs glisser à l’oreille que la possibilités de faire tester le système qqs heures/ jours avant de payer le plugin, serait une énorme plus-value.
    et que cela permettrait à des personnes comme moi prête à acheter de le faire mais pas dans le noir.

    Encore une fois payer pour tester sans avoir la certitude que cela puisse convenir, me semble un choix illogique

    • Donc tu parles de Domoticz, qui en « intégré » fait Rflink et « fera » Xiaomi (Aqara du moins, donc pas le périmètre de Jeedom)
      Pour Flower Power c’est aussi intégré que Jeedom via scripts (donc gratuit), ca à l’air d’être pareil pour Surveillance Station.
      Donc en fait on parle pas de la même chose et ca te reviendrait au même prix avec Jeedom.
      Les plugins « à l’essai » via le market, ca a déjà été répondu maintes fois par l’équipe : non. Car si le plugin est installer c’est bon il est utilisable ad vitam.

      Pour l’argument de la rapidité des releases, justement en parlant d’aqara et bien le fait que ce soit un plugin, quelques jours après la sortie d’un nouveau matériel il peut être intégré dans Jeedom. Quand c’est une application à cycle long de release et que ‘cest intégré dans le core. Et bien il faut attendre.

      • cela fait ( fera) aqara mais également le gateway, bref je ne suis pas là pour une quelconque guéguerre, surtout que jeedom a de gros arguments… je pense personnellement que l équipe jeedom fait une erreur stratégique mais ce n’est que mon point de vue.

        • aqara et gateway c’est pareil. il y aussi yeelight. mais après jeedom c’est aussi les xiaomi BLE (gratuitement via BLEA) et les appliances wifi

          l’erreur stratégique si il y a c’est pas le market avec des plugins payants, comme dit c’est ce qui permet aux devs comme moi d’acheter et de ne pas attendre un don qui ne vient jamais. Chez Domoticz par exemple ca se voit que ca bloque ce point, par exemple sur broadlink avec le mini non géré car non équipé.

          Et encore une fois, tes 16€ de plus dans Jeedom pour ton cas c’est faux. Tu peux le faire gratuitement avec le même niveau d’intégration que dans Domoticz. Les 16€ te permettront de le faire plus vite et mieux, c’est « tout »

  12. Bonjour,

    Intéressant l’article, personnellement je l’ai essayé et je l’ai assez vite dégagé.
    Je me pose dans la catégorie : « Jeedom c’est trop intégré, c’est pas pour les geeks/avertis ».

    Pour moi Jeedom c’est le syndrome du clickodrome poussé à l’extrême, c’est le « windows de la domotique ». Rien de péjoratif, ce n’est juste pas assez barbu à mon goût, et c’est même plutôt un compliment de réussir à vulgariser à ce point la Domotique 😉
    Tout passe par l’interface web, il y a des menus, des paramètres tous les sens, je le trouve trop bordélique, ça manque de cohérence.
    De plus la sauvegarde cloud, le market en ligne, la création d’un compte sur leur site, tout ça me déplais
    Et dernièrement ce qui a été rédhibitoire pour moi c’est que Jeedom exige les droits root sur le serveur. Le sysadmin en moi n’a pas supporté.

    Maintenant j’utilise Home Assistant et j’en suis plus que ravi.
    Déjà Home Assistant s’installe dans un virtualenv, et il tourne avec un utilisateur dédié sans privilège !
    Ensuite, et c’est ce qui me plais le plus, c’est que toute la partie configuration se fait via de simple fichier texte yml
    L’interface web ne sert qu’à un seule chose : contrôler sont installation.
    Pour résumé : terminal + vim pour configurer, le navigateur pour admirer et utiliser. J’adore cette approche KISS.
    Après c’est le mode autodiscovery qui est bluffant. A la première utilisation il scanne le réseau et installe les composants tout seul en fonction de ce qu’il trouve
    (Jeedom ne m’a jamais dit qu’il pouvait piloter ma télé par exemple)
    Les composant justement, il y en a plus de 600 ! Tous très bien documentés, le plus souvent configurable en 3 ou 4 lignes de texte.
    Autre point important, les composants sont tous documentés au même endroit ! Pas besoin de fouiller des dizaines de pages github ou blog perso pour accéder à la doc d’un composant !
    Et enfin pour la sauvegarde, les fichiers de config sont tout simplement versionnés dans un repository gitlab, pas besoin de plus !

    Bref Home Assistant me permet de rester totalement indépendant, m’apporte plus de souplesse et moins d’arrachage de cheveux que Jeedom 🙂

    • Home Assistant j’ai bien aimé, pareil pour OpenHab.
      Home Assistant effectivement le côté affichage épuré c’est top. Mais moins simple à prendre en main pour des non techos.

  13. Moi j’utilise Jeedom depuis plus de 2 ans et avant j’ai essayé Domoticz mais l’interface ne me plaisait pas (les gout et les couleur).
    Le prix des plugin n’ai pas un vrais argument car on achète des objets connectés hors de prix ou on investis dans du matériel informatique (pi, ssd, nuc, nas) et quand il faut acheter un plugin à 4€ on crie au scandale.
    Pour ma part je pense qu’il faut le faire pour soutenir le projet et les développeurs (bien qu’il ne touche pas énormément) et passer par leur blog pour faire des achats 😉

  14. Merci Lunarok pour cette article bien intéressant 😉
    J’avais fait une installation de jeedom à son tout début et j’avoue que j’ai eu du mal et une instabilité (a cause de la carte sd) qui m’a bien fait ch..
    Ainsi, je suis passé sur l’eedomus qui me parait simple mais qui ne gère pas tout (bluetooth par ex.) et donc du coup, je me suis réinstallé jeedom sur un nuc avec ssd pour complément.
    ça marche super surtout avec tous les plugins dispo sur le market.
    Mon seul reproche (pour l’instant) mais je n’ai pas approfondit, c’est l’interface et les widgets que j’ai du mal à maîtriser … faut que je trouve un bon tuto 😉

  15. Bonjour à tous,
    Je suis utilisateur de Jeedom depuis le début, ouverture de mon compte le 24 août 2014 ! C’est pour dire…… que j’ai fait du chemin avec Jeedom.
    Pour la Domotique j’en parle même pas, j’ai commencé avec MisterHouse (cela rappellera des souvenir a certains, enfin peu être), et puis d’autres …..
    Pour moi les cotés positifs:
    Linux, Open source, Utilisable facilement si on veut, ou pointu avec dev de plugin (Merci Lunarok et aux autres dev), NON Cloud, utilisable sur petite machine (PI et consort), rapide a mettre en oeuvre sur le matériel que l’on veut etc etc etc
    Les cotes négatif:
    La doc, la Doc, la DOc, la DOC.
    Alors je sais que c’est le coté barban du dev, mais pour les utilisateurs lambda c’est indispensable, et on le voie bien sur le forum, les nombreuse questions identique et autre. La découverte de fonction dans ton blog Lunarok, alors que cela devrait être dans la DOC de Jeedom, et je ne parle pas de Plugin, mais bien du Core, ou au minimum sur le blog de Jeedom pour annoncé les nouveauté et informé sur leur utilisation.
    Pour les sujet sensible comme le prix des plugins, je trouve que l’investissement est plus que raisonnable, avec des prix max de 8€, et puis ceux qui sont pas comptant ils développent leur propre plugin et il le font gratos.
    L’autre point important, a mon sens, c’est la plateforme hard sur lequel on installe Jeedom. Je ne crois pas du tout qu’un PI puisse hébergé une base de données sans problème. Pour ma par, j’ai un serveur LAMP (Mysql/Apache/Php) sur serveur (un vrai) avec de la mémoire ECC. Et je pense qu’une machine sans mémoire ECC, a un moment la base crash, d’autant plus sur un PI avec une SD.
    Pour le hard, j’ai commencé Jeedom avec une machine virtuel KVM, puis sur un Odroid C1 et maintenant sur un Odroid C2, jamais eu de crash machine.
    Longue vie a Jeedom et au dev de Plugin.

    Lunarok, Merci pour ton Blog que je suis régulièrement.

    • Assez d’accord pour la bête noire de la doc (et les trads). De mon côté je fais mon possible et on est même surpris que je mette à jour ma doc en même temps que le code, sans même que ce soit valider en test. Surement justement parceque je suis pas dév et que au niveau pro ca reste la base de mon boulot la doc 🙂

  16. Globalement ça marche bien même s’il manque un accès facile et sécurisé de l’extérieur, quelques bugs énervants ( changement d’icônes ) et une mise en route pour les non geeks comme moi un peu plus facile

    • Pour l’accès facile et sécurisé depuis l’extérieur, il y a le pack Power qui fournit le DNS Jeedom, à travers un VPN.

  17. Merci lunarok pour ton blog. J’ai commencer par une installe sur VMware. Ensuite, pour ne pas avoir de PB avec la carte sd, je suis passé sur un PC portable avec un coré i3 et un disque ssd. Pas de PB depuis un an, d’ailleurs il doit être a quelque part dans le garage. J’utilise quelque plugins de ton cru. J’envisage même de passer pro …..a +

  18. bravo pour cet article intéressant. Etant un nul en informatique et venant de 4 années sous zibase, je trouve personnellement assez difficille le passage sous jeedom, et surtout la difficulté de mise en place des scénarios. Avec la zibase, la création de ceux ci était beaucoup plus simple, et surtout il y avait moins de paramètres, donc plus d exemples communs sur les forums, ce que je ne retrouve pas avec jeedom. Vraiment plus compliqué pour un non geek comme moi.

  19. Bonsoir,
    Je me permets de laisser mon petit commentaire sur le sujet.
    Utilisateur de Domoticz depuis 4 ans, j’avais testé Jeedom il y a 2 ans. Très échaudé par cette histoire de plugin payant mais pas testable au préalable. J’ai en effet eu le mauvais gout de prendre un plugin archi-buggué dont l’auteur, très proche de l’équipe, ignora complètement les demandes de support. Après un échange « cordial » avec Loic, j’ai obtenu un bon d’achat et le plugin en question a été retiré. Sur ce, je suis resté en retrait de cette solution, j’ai continué à l’utiliser mais sans la faire évoluer par de nouveaux plugins payants.
    Côté Domoticz, j’ai continué de faire évoluer la configuration et c’est ce qui m’a au final pousser à revenir voir du côté de Jeedom. Domoticz n’a pas du tout la même approche « objet » que Jeedom, et je n’arrive plus à m’y retrouver dans tous les capteurs, inter et cie. De plus, sa base de données (sqlite) n’est pas pratique à manipuler et quand il faut corriger certaines valeurs, c’est galère.
    Donc profitant du passage au contrôleur Z-wave +, j’ai « migré » mes devices Z-wave sur Jeedom, et je dirais que ça c’est plutôt bien passé, je connaissais déjà open-zwave, le plugin est bien fait et bien documenté.
    Pour ne pas tout casser mon Domoticz, je lui ai laissé son Rfxcom et j’ai pris un Rflink pour Jeedom. Et là, c’est beaucoup plus galère. En ayant les id rfxcom, j’ai pu récupérer une grande partie des capteurs assez rapidement (ils sont pas reconnus avec les mêmes noms ou protocoles). Par contre, pour les prises et les télécommandes, c’est plus galère. Pour l’instant, je pédale dans la semoule avec quelques modèles au comportement bizarre avec le Rflink (pour autant, ils étaient bien reconnus dans l’autre solution).
    Et là où je trouve vraiment qu’il y a encore une très grosse marge de progression, c’est côté documentation, communication et forum.
    Documentation : liens hs, docs « trop » succintes voire out-of-date ou introuvables.
    Communication : release notes absentes, chaine Youtube « endormie », Twitter sous-exploité.
    Forum : accrochages fréquents, au final, on hésite à poster une question de peur de se faire reprendre de volée par un truc du style « t’as lu la doc ? » ou « tu as utilisé le moteur de recherche du forum ? ». Si je prends le cas du plugin Rflink : 152 pages, comment je fais pour suivre un fil de discussion noyé là dedans, avec ou sans moteur de recherche ?

    On retrouve bien évidemment à peu près les mêmes carences documentation et communication côté Domoticz, par contre le forum anglais est me semble t’il plus « posé ». A croire qu’il faut se mettre à l’anglais pour gagner en sérénité.

    • Merci de ce retour complet.
      C’est sur que les francais ont du caractère donc un forum francophone est souvent plus animé qu’un anglophone international 🙂
      La refonte du forum avec la possibilité d’avoir des sections pour les gros plugins (comme rflink) va dans le bon sens aussi. Je suis le premier à être perdu sur ce fil, ca s’enchaine entre les questions quel capteur vous mettez, comment je fais ca et les problèmes. Après rflink et rfxcom sur jeedom c’est déjà différent en mentalité les fameux protocoles non identiques etc, donc oui j’imagine que entre Domoticz+rfxom et Jeedom+rflink ben on obtient un truc pas trop comparable. Mais logiquement en rflink tant que c’est pour le RF433 « ca marche tout seul » 🙂
      C’est aussi le « rangement » que j’apprécie le plus dans Jeedom. La structuration objet/équipement/commande. Et pour dev c’est juste magnifique quand on a bien compris ce schéma.
      Et oui en plus du côté anglophone manquant, la comm dans Jeedom a de beaux déboires (et j’y met ce que tu cites : chaine youtube, twitter, changements des liens …)

  20. Super article comme toujours !
    Tout comme beaucoup d’entre nous, je suis un passionné de JEEDOM plus que de raisonnable. Et mon avis est donc pas objectif…

    Cela fait bientôt 2 ans que j’utilise jeedom et non sans difficulté étant un débutant en informatique. Et plus j’avance et plus je me rend compte de mon ignorance , mais j’arrive toujours à mes fins ,et ça grasse à toi comme aux autres qui consacrent énormément de temps (merci).
    Il m’arrive souvent de lire et de relire la documentation sans pour autant la comprendre tout de suite (pas évidente )…. de lire des fils de discussion à m’y perdre . Heureusement qu’il y a vos blogs c’est souvent pour moi une lumière dans la compréhension de ce que je veux faire.
    C’est pour cela que de contribuer financièrement d’une façon ou d’une autre (dans la limite du résonable ) Ne me dérange pas du tout .

    Longue vie à jeedom et longue vie à ton blog 😉

  21. Merci pour cette article.
    Après avoir essayé domoticz et zibasemulti (RIP), que j’ai trouvé trop complexe à prendre en main, j’ai finis par essayer et adopter jeedom depuis 2 ans.
    Je ne suis pas très calé en informatique mais en prenant une mini+, la prise en main est assez facile.
    Le principe du market est très intéressant car ça permet de rajouter des fonctions au fur et à mesure. Je ne me prononcerai sur le cout car le pack avec une mini permet d’avoir les plugins essentiel.
    Il faut reconnaître que jeedom gagne en qualité au grès des évolutions particulièrement avec la v3 et l’appli mobile ( bravo! )
    Malheureusement, comme cela a déjà été dis, la doc n’est pas toujours complète, à jour ou présente. Le market permet de noter les plugins si l’on pouvait noter séparémentla doc certains bon plugin aurait de très mauvaise note sur la doc.

    En tant que debutant, la prise en main est facile mais loooooongue. En effet, l’automatisation dois passer quasi systématiquement par un scénario.
    Du coup il faut un temps non négligeable de programmation. Je trouve qu’il manque (avis au créateur de plugin) la possibilité de pouvoir générer simplement certaine routine. Le plugin delestage par exemple épargne de complexe scénario. Cela doit un peut décourager les néophytes.

    Néanmoins jeedom est une très bonne solution et merci pour le boulot accompli.

    • C’est sympa de lire que c’est pas trop compliqué pour un « neophyte » (après qu’il faille du temps, ca c’est parcequ’on peut faire trop de trucs avec Jeedom on va dire :D, j’ai le cas avec un automate que je découvre là, avant de pouvoir tout faire avec faut passer du temps dessus)
      Parceque moi Jeedom me parait pas plus compliqué qu’un Domoticz ou d’autres solutions (mais oui avec tellement de possibilité que ca prend du temps, meme moi y a des choses que j’ai à peine exploré) mais je suis trop habitué à Linux ou l’informatique pour donner un avis valable.

      Pour la doc, de mon côté j’essaye au moins de mettre le minimum, après c’est souvent par oubli ou ne sachant pas quoi rajouter dedans.
      J’espère que je suis pas le peloton de queue.

      Pour l’obligation de scénarios, ca a pas mal changer par exemple avec la possibilité de déclencher une action sur état, en fait ca rend les scénarios simples obsolètes par exemple et c’est vraiment facile et pratique. Y a d’autres bons trucs qui arrivent en 3.1 comme des notifs plus souples et étendues, direct dans le core, ca occulte pas mal de « petits besoins » qui nécessitent un scénario aujourd’hui.

Laisser un commentaire