Automate en domotique, ma maison autonome

Quoi un automate ? Pas Jeedom ? Mais si, mais si. Biensûr que j’utilise Jeedom (ouais étonnant) et que je ne compte pas m’en passer. Mais en même temps, je souhaite que la maison soit intelligente et autonome sur un premier degré, c’est là qu’intervient l’automate. Mais commencons par voir ce que moi j’appelle un automate.

automate

 

Un automate ?

Qu’est-ce que j’appelle automate domotique et en quoi est-ce différent de Jeedom par exemple ? Pour moi l’automate est une couche plus basse, moins intelligente. Un automate reproduit des actions, facilite la vie mais n’ira pas forcément jusqu’à comprendre des phrases qu’on ne lui a pas appris (les interactions de Jeedom)

Pour faire plus simple, j’évoque personnellement un automate en pensant à un produit qui regroupe les points suivants :

  • il est autonome avec son réseau de capteurs/actionneurs (il se suffit à gérer le fonctionnement élémentaire de la maison : éclairage, ouvrants, chauffage)
  • assure un haut niveau de disponibilité. (il est plus dans le domaine électronique qu’informatique, permettant d’assurer une disponibilité suffisante en étant seul, ce que les ordinateurs ne couvrent pas vraiment seuls, il faut une infra pour couvrir un haut taux de dispo)
  • il est intégré au tableau électrique (vous partez, vous débranchez votre Jeedom et partez avec, l’automate est lié à la maison)
  • est filaire quand on le met en place en construction ou grosse rénovation
  • se contente de peu de protocoles, voir aucun à part ce qu’il parle avec son réseau de capteurs et l’extérieur

Bref, une couche élémentaire qui fonctionne tout le temps. Celle qui fait que la lampe s’allume dans telle ou telle condition, qui peut pilote le chauffage si besoin et autres briques simples d’automatisation. Imaginez, tout ce qui doit marcher pour la famille quand Jeedom est en panne. (ou en vrac parceque vous développez dessus … :D)

Et aussi mes besoins à moi

Il y en a quelques uns qui existent sur le marché quand même. J’ai regardé ca et j’ai fait le tour avec des critères personnels en plus.

Les fameux critères personnels :

  • connectables en IP (pour parler avec Jeedom biensûr)
  • filaire réutilisable. (je reviendrais sur la nuance, mais en gros, si demain je change d’automate que ca remette pas en cause le cablage de la maison)
  • qui gère le dimmable de base (et ce en standard, même pour la lumière des toilettes qui ne s’allume pas à 100% la nuit en plein réveil)
  • qui montre une orientation vers le futur et une certaine flexibilité

Ces critères sont basés sur le fait que je souhaite du filaire uniquement pour la base et biensur j’ajouterais un Jeedom par dessus. (Xiaomi, BLEA qui ne sont pas nécessaires au WAF ou encore Telegram et les interactions). Mais les critères d’autres peuvent varier. (certains voudrons du sans fil car en réno etc)

Quand à ce qui est des automates que j’ai regardé : Unipi, KNX, IPX800, XPLduino, Loxone. Y a eu d’autres ovnis mais je suis passer dessus tellement rapidement que j’ai pas retenu.

Tour de table

Unipi

Unipi est une société tchèque qui propose un produit basé sur le Pi. Et oui, comme quoi le Pi peut servir dans un contexte automate industriel (c’est leur secteur cible)

Très polyvalent pour le tertiaire (extension modbus, mode PCL …) il y a désormais une gamme “Neuron” en produit finis en plus de la carte d’extension pour le Pi en mode DIY. Ce matériel se rapproche beaucoup en niveau fonctionnalité de l’IPX de GCE. Il y a des extensions de disponibles et une compatibilité 1wire. En revanche, côté dimmable, pas grand chose. La seule extension est 1wire (donc réaction lente) et en fin de vie.

Enfin le soft qui gère l’Unipi est en ligne de commande. Pas forcément génant mais bon perte de temps quand on veut configurer.

Cela dit, il est compatible Jeedom, j’en ai un et je le garderais surement pour une utilisation non liée au coeur de la maison.

Conclusion : pas assez souple

KNX

Alors KNX, forcément il faut en parler tellement c’est répandu. Bon ben voilà j’en aurais parler, suivant …

Non je rigole, alors j’ai fait l’effort de demander à mon électricien un chiffrage en option. Et bien ca m’a confirmé la réputation du KNX, hors de prix. Pas du tout dans ma bourse et en plus chaque ajout aurait coûter toujours plus cher que sur d’autres protocoles. Pour info, 10k pour juste de l’éclairage sans dimmable bref, j’ai pas été plus loin.

En plus il faut passer par leur logiciel, et les échos sont pas forcément joyeux. On sent que le produit vient du tertiaire, est ciblé pour des pros qui sont formatés KNX et que ca date de quelques décennies sans avoir évoluer.

Pareil le KNX est compatible Jeedom

Conclusion : trop cher, compliqué

IPX800

L’IPX800 de GCE est bien connu des passionnés de domotique … français. C’est du produit français donc cocorico mais en même temps peu répandu en dehors de nos frontières.

Alors on rejoint l’Unipi dans le principe de cablage, tout filaire en étoile. Plus sympa car il y a une vraie interface web. Pas trop cher. Bref un très bon produit mais qui dans ma sélection a un point faible : le dimmable.

A l’époque de mon choix, il n’y avait que le module PWM, qui revient cher pour alimenter pas grand chose. A la fin du mois il y a le dimmer 230 qui sort enfin, ca aurait pu le faire mais vous verrez plus loin sur mon choix une grosse différence.

Pareil pour Jeedom, aucun soucis avec.

Conclusion : un très bon choix, manque quelques fonctionnalités et addons

XPLduino

Le DIY présent dans le domaine des automates domotiques avec XPLduino. Alors là ca m’a beaucoup plus, mais c’est trop d’investissement en temps et compétences techniques que je n’ai pas.

Pour synthétiser, c’est un Unipi/IPX que l’on soude intégralement à base d’Arduino et qui parle donc XPL.

Alors XPL passe sur Jeedom, mais c’est pas le protocole le plus intégré.

Conclusion : nécessite trop d’investissement en temps que je n’ai pas

Loxone

Alors Loxone est le dernier dont je parlerais ici. C’est une société qui vient cette fois d’Autriche. Je l’avais vu il y a quelques temps et là un ami en formation domoticien m’en a reparlé, j’ai jeté un oeil et je me suis arrêté sur 2 choses : le Touch et leur module dimmer.

Loxone leur Miniserver (le module central) n’est pas du tout dans les mêmes prix que l’IPX (le double) mais en revanche l’existence de ce bouton Touch et du module dimmable permettent de réduire la facture finale. Un seul bouton, un seul câblage et c’est l’équivalent de 5 poussoirs. Donc on gagne en place dans le tableau (c’est un bus) et en matériel du câble au placo. Bref un produit pas mal et qui comprend température et humidité intégrés. (110€ le bouton, mais à comparer à 5 poussoirs Legrand, cablés, utilisant 5 entrées sur IPX et enfin en ajoutant le capteur temp/humidité)

Quand au module dimmable, et bien c’est enfin ce que je cherche. Utilisable en RGBW ou bien 4 blancs. Avec suffisamment de puissance.

Au niveau possibilités, Loxone est celui qui en offre le plus, leur logiciel est juste au top et permet de gérer en interne des fonctionnalités bien avancées. Mais ca, je vous le présenterais plus tard.

Conclusion

Voilà Loxone sera ma base de domotique, mon automate qui s’occupera de tout ce qui est fonctionnement autonome, sans intervention de l’homme. Prochaine étape, faire ma liste de course et concevoir l’installation électrique dans le détail basé sur le bouton Touch.

Loxone m’a fait parvenir leur malette de démo au fait. Et bien donc les promesses du papier sont tenues et ca fait vraiment un effet “wouaw” leur Loxone Config est juste ultra complet et assez simple à utiliser. Et côté qualité, leur matos sent le costaud, comme leur malette tout intégrée de démo. J’ai même pu voir le Miniserver en “vrai” sur site, bref tout est convainquant.

Je vous parlerais plus tard de leur logiciel de configuration et des possibilités. Bien entendu, Jeedom devra parler avec, donc un plugin Jeedom viendra 🙂

16 réflexions au sujet de “Automate en domotique, ma maison autonome

  1. Intéressant ce retour Cedric 😉 hâte de voir la suite, j’avais il y a quelques années discuter avec une personne de Loxone et ça m’avait intéressé. Par ton retour je vais pouvoir avoir une autre vision 😉 merci d’avance 😉

  2. Autant dénigrer le KNX alors que c’est l’essence même de la domotique… On en reparlera dans quelque années quand vous regrettez avec Loxone et que le KNX sera toujours plus évolué et utiliser par toujours plus de constructeur !

    Et 10k pour de l’éclairage pas dimmable, votre électricien de sera pris une sacrée marge

  3. Bonjour
    As tu demandé d’autre devis KNX ? car là le mec ne voulait pas faire le chantier pour donner un tel tarifs
    je connais des électriciens qui ne font que du knx car ça va plus vite.

  4. Critiquer KNX c’est pire que critiquer Apple ma parole …
    Est-ce que j’ai eu d’autres démarches que le devis à 10k€ ? Oui. Et même en le faisant soit même ca reste des prix exhorbitants et qui ne se justifient pas désolé.
    Les seuls qui arrivent à justifier les prix ou la démarche KNX sont des pros qui ne font que du KNX justement parcequ’ils ne regardent pas ailleurs et ne comparent pas. Bref KNX c’est le top si on compare pas.
    Oui KNX y est pour quelque chose dans l’histoire de la domotique, mais de là à dire que c’est la domotique … faut être sérieux.
    Logiciel payant, modules chers, fonctionnement bus spécifique. Se lancer en KNX c’est s’enchainer au KNX.

  5. Loxone est une bonne solution pour l’avoir vu en démo l’année dernière. Détail : Les modules sont beaux, ca fait classe dans le tableau 🙂

    Je ne partage en revanche pas ton point de vue sur le knx : Dans mon installation, j’ai entre autres 3 zones dimmables (15 spots programmables individuels ou en zone) en utilisant du DALI, 60 TOR pour les lumières et prises, une licence ETS (pour au final une cinquantaine de participants), 3 modules de volets roulants pour 20 entrées, 29 interrupteurs knx dont les 3/4 avec sonde de température, quelques transfos pour les gaches électriques, le tout pour 5k€, hors cablage cependant, mais il faut “juste” tirer le bus si le reste vient déjà au tableau.
    Pour le coup et pour avoir fait ma programmation moi-même, je trouve ETS vraiment bien fait. Tu peux réutiliser le câblage pour d’autres types de bus : tu as 4 brins + le shield.

  6. ” Se lancer en KNX c’est s’enchainer au KNX ” et donc dépendre d’un protocole ouvert, avec énormément de fabriquant et de modules différents, j’appelle pas ça être enchainer.

  7. KNX protocole ouvert … mouais on a pas la même notion d’ouvert. Une association propriétaire du protocole, consultable gratuitement uniquement depuis l’année dernière, logiciel de configuration payant, protocole issu du milieu électrique à vocation des électriciens uniquement (c’est bien ce que dit KNX) …
    Si vous ne connaissez que KNX, tant mieux, mais regardez les automates avec IP avant de médire. C’est un point important car ca ouvre plus de possibilités de base IPX ou Loxone ont leur interface sans avoir besoin d’un Jeedom ou autre box.
    En gros, sans ta box, avec ton téléphone tu fais quoi ? Et tes modules KNX, ils utilisent nativement la position du soleil et GPS pour ouvrir les stores ? Les automates IP sont bien plus avancés en fonctionnalités et peuvent s’interconnecter directement avec les objets connectés. Bref la maison de demain et déjà aujourd’hui pour certains.

  8. Quel est le protocole utilisé par Loxone ? Ils ont également un bus, je crois, qui n’est pas ouvert non plus.
    Je pense que l’interconnection avec objets connectés est tout aussi possible en knx, ou en 1-wire, ou n’importe quel protocole câblé, mais c’est moins évident.
    En fait, tout dépend des besoins de chacun, si tu cherches effectivement à piloter ta maison avec un smartphone, c’est sans doute pas la meilleur solution, même s’il en existe. Mais le principe de l’automate est de faire l’ensemble des opérations seul… Pour moi, la partie supervision n’est qu’un ajout.

    En revanche, tu parles de box ADSL indispensable pour le knx, comment ca fonctionne pour Loxone ? Tu peux piloter ton Loxone sans box, directement via une app, c’est ca ?

    Pour finir, je pense que contrairement à ce qui est propagé à gauche et à droite, le KNX a bien évolué. Je reste néanmoins impatient de voir la solution Loxone à l’oeuvre – a l’époque de mon chantier, seul le module existait, mais c’était déjà la solution recommandée par le domoticien.

    Au passage, mes modules KNX utilisent la position du soleil et le GPS pour ouvrir mes stores 😉

    • Pour le protocole il faut distinguer ce que Loxone “parle” avec nous et ce qu’il utilise derrière.
      Donc le protocole d’interface c’est REST sur HTTP. Bref un gros bon standard, une belle API avec websocket pour le temps réel il me semble. Le tout chiffré avec authentification. Ca c’est pour la partie communication du Loxone avec le monde. C’est ce qui fait que Loxone n’a pas besoin de “box” si on veut la piloter.
      Quand je parle box je parle box domotique. En KNX, ton téléphone ne se connecte pas directement sur le bux KNX. Il faut que le KNX soit exposé sur le réseau, donc passerelle. Et la passerelle en soit elle te donne juste l’accès mais il te faut un service qui comprenne le protocole KNX. Donc pas d’applis directe.

      En ce qui concerne les protocoles capteurs de Loxone et bien c’est polyvalent. Avant le bus il y avait déjà les entrées sorties classiques. Là on retrouve ce qu’on a sur IPX ou Unipi, digital input, digital output, interrupteurs, relais. Du PWM pour le dimmable ou les moteurs etc.
      Loxone sait utiliser aussi le bus KNX (surprise) ou encore le 1wire.
      Et oui pour finir il y a leur nouveau “bus” qui n’est pas forcément fermé mais oui c’est issu de chez eux et aujourd’hui ils sont seuls à l’avoir. Dans les avantages on retrouve un bus évolué qui peut se déployer en “arbre”. Donc adaptable pour l’existant. Pour du neuf, on peut faire un déploiement tout au tableau comme sur de les autres automates IP. Dans mon cas je partirais sur ce bus principalement pour 2 modules : le touch et le dimmer. Le touch étant celui qui rend ce bus “rentable”
      Et vu qu’on utilise du cable RJ45 pour le cablage, il reste 4 fils utilisable sur chaque par exemple pour du 1wire.

      Je note que ton domoticien connaissait Loxone et qu’il conseillait. Pour le moment c’est l’avis partagé par les différents pros que j’ai rencontré. Quand ils connaissent les 2 ils préfèrent Loxone. Quand ils connaissent aussi IPX ils préfèrent souvent Loxone aussi car ca peut s’amortir assez facilement de par la polyvalence. Surtout avec ce bus justement c’est placable en devis devant IPX.

  9. Bonjour
    Je ne dis pas que knx est le mieux. mais pour 10K ce n’est pas pour une simple maison.
    tu peux mettre n’importe qui pour tirer les câble car c’est simple, toutes les lampes au tableau et le bus à tous les points de commande.
    Pour le bus tu fais comme tu veux juste qu’il ne faut pas faire une boucle pour revenir à l’alim
    c’est une approche différente car c’est du décentralisé donc si un module tombe en panne tu ne pénalise pas toute l’installation
    après c’est sûr pour connecter IOT, supervision … il faut des modules supplémentaires

  10. Bonjour,

    Sans faire l’apologie du KNX, c’est un protocole ouvert, et l’on peut en effet faire la totalité de ce que Loxone peut faire. Je suis bien placé pour le dire car je programme sur les deux interfaces.
    Pour le prix, je sort aujourd’hui une installation KNX au même prix qu’un solution Loxone… Et pas à 10k€ juste pour l’éclairage en effet…

    Mais il est vrai pour faire une bonne solution KNX, il ne faut pas regarder qu’un fabricant, et surtout pas les gros fabricants…

    Sinon pour finir la guerre, les deux application sont bien, il suffit juste de borner les choses. Sur certaines installations le knx est mieux car plus complet (et on peut communiquer vers tous les protocles, z-wave, enOcean, RTS… il suffit de savoir de quoi on parle). Sur d’autres loxone est bien si besoin de moins de protocoles. En terme de tarif, à protocoles équivalent (au moins 2) le knx est moins cher, ou au même prix.

    La différence vient que vous ne parlez que de DIY, et en effet dans ce cas, il faut la licence ETS. En tant que pro, ma licence est rentabilisée depuis très longtemps, donc sur mes chiffrage il n’y a pas ou peu de différence entre les deux technologies.

    • Faut pas mélanger multiprotocoles et KNX. Désolé mais c’est pas du tout le sujet de l’article. Là le but est un protocole filaire autonome.
      Même sans DIY, Loxone reste moins cher. Répartissez 10 points dans la maison, sur chaque point en KNX : 5 poussoirs, 1 température, 1 humidité. Total 70 capteurs à combien pièce ? Double poussoir je pense 100€ en KNX, il en fait au moins 2, plus temp et humidité. Biensur ajout du poussoir Legrand ou autre dessus. Bref on doit facilement atteindre 300€ le point. Et avec ca bonus, y a même pas les lampes de gérer.
      Si vous faites des devis moins cher en KNX, c’est que ce n’est pas l’équivalent (et biensur en KNX pur, on parle pas de mélanger les protocoles, pour ca biensur ca sera Jeedom)

Laisser un commentaire